Libérer le geste

BASES DU DESSIN > LES OMBRES ET LES LUMIÈRES

Testez le papier de couleur

Avec du Kraft ou un autre papier de couleur, vous apprendrez à lâcher votre geste tout en apprenant à placer la lumière. Ici, j’ai utilisé un feutre pinceau GFPK pour le noir en dessinant de manière très rapide (2 minutes au plus), puis j’ai placé les lumières à la gouache blanche en imaginant qu’elle viennent de la gauche. Pour le ciel, j’ai simplement dilué un peu plus la gouache avec de l’eau.

Lumière au crayon blanc

ENCRE DE CHINE > LE CARTON

Que faire avec un carton ?

Un simple morceau de carton d’emballage trempé dans du lavis (mélange d’encre de Chine et d’eau) permet de réaliser de magnifiques dessins pleins de caractère, comme ce cheval dessiné en seulement quelques minutes en privilégiant le geste.

Cheval à l'encre de chine

CARNET DE VOYAGE > PERSONNAGES

Ne dessinez pas tout

Un dessin est formé avec des pleins et des vides, des formes et des contre formes, des ombres et des lumières etc. Si donc, vous voulez apporter du volume à vos sujets, ne dessinez pas tout ce que vous voyez. Au contraire, laissez de l’espace et des blancs pénétrer dans les formes et les contours. Ces espaces représenteront la lumière de vos modèles et ils permettront à vos admirateurs d’imaginer eux-mêmes la suite de vos traits.

Personnages du carnet de voyage

CARNET DE VOYAGE > PERSONNAGES

Dessiner vite pour lâcher-prise

Ce dessin à l’aquarelle a été réalisé en 30 secondes. Une seule couleur : du gris de Payne. Pourquoi dessiner si vite ? Tout simplement pour ne pas réfléchir, ne pas laisser le mental prendre le dessus et, au contraire, laisser toute la place au geste et à l’émotion. Plus vous dessinerez en lâchant-prise, et plus vous laisserez de place à l’inattendu. 

Aquarelle